En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Cinq propositions pour lutter contre l'isolement et la solitude

Ecrit par Geoffroy Didier
Cinq propositions pour lutter contre l'isolement et la solitude

Cinq millions de Français vivent aujourd’hui seuls et leur nombre augmente chaque année. Cette situation concerne de plus en plus de personnes du troisième ou du quatrième âge, dont beaucoup sont frappées par le veuvage.

Elle est génératrice pour elles de nombreuses difficultés dues à l’isolement et à l’ennui, particulièrement dans les territoires où les équipements et services locaux sont insuffisants. Le chômage important dans notre pays accentue le phénomène, qui s’étend désormais aussi à des plus jeunes. Près d'un demandeur d’emploi de plus de 50 ans sur trois vit aujourd’hui seul.

Le stress est souvent analysé par les médias, traité et combattu par les professionnels de la santé. La solitude et l'isolement dont souffrent en silence de nombreux concitoyens sont, en revanche, des oubliés de nos politiques publiques. La solitude nécessite désormais une prise de conscience sociétale et des propositions politiques pour y remédier. Aucune solution miracle ne peut certes supprimer la solitude, qui peut aussi être un mode de vie choisi et assumé, mais l'addition de mesures concrètes, à la portée des acteurs publics, peut contribuer à soulager les difficultés et les souffrances qui en résultent.

Je propose un ensemble de cinq actions pour mieux lutter contre les effets de la solitude, notamment des personnes âgées.

1. UNE PLATEFORME TÉLÉPHONIQUE D'INFORMATION POUR AIDER LES PERSONNES ÂGÉES DANS LEUR VIE QUOTIDIENNE.

Le lien intergénérationnel et l'assistance d'un tiers sont importants dans la vie quotidienne. Ce lien manque souvent aux personnes âgées isolées qui ne savent pas à qui s’adresser pour se faire aider. Je propose la création d'un dispositif d’information reliant les personnes qui ont besoin d'un petit service avec celles qui peuvent le leur rendre. Une plate-forme téléphonique publique d'information, gratuite, au numéro unique doublé d’un site internet permettrait aux personnes isolées de recourir plus facilement à des sociétés de petits services payants ou à des personnes qui disposent d’un peu de temps, par exemple pour faire des courses, remplir des documents administratifs, effectuer des petits travaux techniques tels que l'installation de téléviseurs, de connexion WIFI, ou d’apprentissage internet. De façon plus générale, les services locaux d’assistance aux personnes isolées devraient être encouragés et développés, notamment au travers des associations de bénévoles.

2. UN "PASSEPORT POUR LA SOCIÉTÉ" POUR FACILITER L'ACCES À DES ÉVÉNEMENTS CULTURELS.

Je propose que toute personne âgée se voie attribuer, sous condition de ressources, un "passeport pour la société" qui lui permettrait d'accéder dans des conditions favorables à un certain nombre de sorties et d’événements culturels. Ce "passeport pour la société" pourrait s'inspirer du "pass culture" actuel, qui offre des réductions pour les sorties culturelles (cinéma, théâtre, spectacles) à des salariés et à des étudiants, mais qui reste actuellement d’application très limitée.
De même, les décentralisations d’événements culturels, tout comme les délocalisations d’œuvres, seront facilitées.

3. UN ACCES PLUS LARGE AUX ÉQUIPEMENTS PUBLICS COMME LES GYMNASES ET LES BIBLIOTHÈQUES.

Je propose d’impliquer davantage l'ensemble des collectivités territoriales dans le combat contre l’isolement et l'ennui dus à la solitude, en facilitant l’ouverture d'équipements publics comme les bibliothèques et les gymnases le soir et le week-end, avec éventuellement l'assistance de bénévoles culturels et sportifs.

4. LA FIN DE LA REDEVANCE A PARTIR DE 65 ANS SOUS CONDITIONS DE RESSOURCES.

La télévision constitue un outil populaire d'information et de divertissement permettant de maintenir un certain lien social. Des exonérations très compliquées existent actuellement, liées notamment à l’exonération de taxe d’habitation. Je propose désormais une exonération simplifiée et automatique, sous conditions de ressources, de la redevance télévisuelle pour toute personne seule de plus de 65 ans ou pour tout ménage comportant une personne de 65 ans ou plus.

5. FAIRE DE LA FIN DE LA FRACTURE NUMÉRIQUE UNE PRIORITÉ.

Selon les dernières estimations, 17% des Français ne sont pas connectés à Internet. Cette fracture est source d’inégalités et pousse à la désertification de certains territoires non desservis. Elle touche tout particulièrement les personnes déjà isolées, âgées et à revenus modestes. Le « Plan France Très Haut Débit » pour doter tout le territoire d’un accès optimal à Internet devra été poursuivi, amplifié et accéléré.

Êtes-vous d'accord ?

71%
29%