En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Je propose d’anonymiser les terroristes

Ecrit par Geoffroy Didier
Je propose d’anonymiser les terroristes

Dans un contexte nouveau où l’horreur veut s’imposer comme une routine, nous devons chercher toutes les voies qui affaiblissent l’ennemi. Face à la stratégie des réseaux terroristes, nous devons être mobiles et créer tout obstacle possible à la réalisation de nouveaux crimes.

Je propose d’anonymiser les terroristes pour les empêcher d’accéder à une gloire post-mortem susceptible de créer un effet de mimétisme. Concrètement, je souhaite que l’autorité judiciaire et l’ensemble des médias s’engagent à ne plus dévoiler le nom et l’identité visuelle des terroristes. Tout détail risquant de contribuer à en faire des modèles devra être proscrit. Seuls leur nationalité, leur mode de radicalisation et leurs antécédents judiciaires pourront être rendus publics au nom de la vérité due aux Français.

Pour le sociologue Jean Viard, « le terrorisme ne fonctionne que si les médias le relaient ». Avant de passer à l’acte, plusieurs terroristes avaient prévenu leur entourage de leur consécration à venir. Et après chaque attentat, le rituel médiatique est le même. Les médias relaient l’identité du terroriste, donnent la parole à sa famille, exposent son pedigree et jusqu’à ses photos de vacances sur papier glacé. D’anonymes, les terroristes passent à un état de célébrité immédiat.

Nous devons refuser à des déséquilibrés avides de célébrité la gloire que Daesh leur propose. Cela fait partie des responsabilités que politiques et médias doivent prendre ensemble.

Êtes-vous d'accord ?