En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

RSI on efface tout et on recommande

Ecrit par Marcel
RSI on efface tout et on recommande

Le fonctionnement du régime social des indépendants (RSI) pose des problèmes majeurs à plus de 5,4 millions de professionnels indépendants. Dans un contexte de morosité économique, il est urgent de simplifier notre système pour inciter à l’activité et relancer la croissance économique.

Le RSI, fruit d’une pensée technocratique, a été le plus grand échec politique de la France de ces 10 dernières années. Son fonctionnement opaque, complexe et coûteux doit être supporté par les indépendants aujourd’hui asphyxiés.

La situation est insoutenable pour des entrepreneurs: modes de prélèvements inadaptés, délais de traitement irraisonnables, manque de lisibilités des règles ou encore doubles prélèvements.

Ces dysfonctionnements mènent bien souvent à des situations ubuesques. Doubles appels de cotisations, oublis d'affiliation, de radiation ou de remboursements, saisis sur salaire après radiation, cotisations réclamées après une liquidation judiciaire ou difficultés pour joindre simplement un interlocuteur sont malheureusement le lot quotidien des commerçants, artisans et plus généralement des professionnels non-salariés.

Ces aberrations appellent à une simplification et à une plus grande cohérence.

Pour ce faire, le système de RSI doit être complètement refondé et remis à plat. Les indépendants doivent bénéficier de garanties avec l’instauration d’un délai maximum de versement, d’un remboursement des frais de procédures ou d’une indemnisation contre les préjudices du fait des dysfonctionnements du système. Pour une plus grande égalité et liberté, les cotisants doivent désormais avoir la possibilité de choisir entre le régime RSI et le régime général de la sécurité sociale. Ce choix doit pouvoir être facilement renouvelé ou modifié.


Pour relancer l’économie, il est urgent d’offrir une situation viable aux acteurs indépendants qui participent à celle-ci.

Comment simplifier structurellement le régime social des indépendants ?

Êtes-vous d'accord ?